recette Poulet cacciatore

Poulet cacciatore

  • Difficulté Facile
  • Pour 4 personnes
  • Préparation 70 min
  • Thème Plats
  • Saison Printemps

Ingrédients

Pour 4 personnes

  • 4 pilons de poulet
  • 4 cuisses de poulet
  • 800 g de tomates
  • 150 g de pancetta
  • 125 g de champignons
  • 1 tranche de céleri
  • 3 gousses d’ail
  • 1 gros oignon
  • 900 ml de vermouth
  • 4 c. à s. de passata
  • 3 c. à s. d’huile d’olive
  • ¼ c. à c. de cassonade
  • 5 à 6 brins d’origan
  • 1 brin de romarin
  • 1 feuille de laurier
  • une douzaine d’olives noires dénoyautées
  • feuilles de basilic

Préparation

  • Dans une grande cocotte, faites dorer l’oignon, l’ail et le céleri dans la moitié de l’huile chaude pendant 6 à 8 minutes à feu doux. Remuer de temps en temps. Ajoutez la pancetta et les champignons, augmentez le feu et prolongez la cuisson de 4 à 5 minutes en remuant de temps en temps. Transférez dans un plat et réservez.
  • Ajoutez dans la cocotte le reste d’huile d’olive et faites dorer les morceaux de poulet les uns après les autres. Assaisonnez. Eliminez l’excès de graisse et remettez les morceaux de poulet dans la cocotte. Versez le vermouth, augmentez le feu et faites cuire jusqu’à ce que le liquide soit presque entièrement évaporé.
  • Ajoutez les tomates, la passata, le sucre, l’origan, le romarin, le laurier et 75 ml d’eau. Portez à ébullition puis incorporez le mélange pancetta-champignons dans la cocotte. Couvrez et laissez mijoter 10 minutes, ajoutez les olives et remettez à mijoter 10 minutes jusqu’à ce que le poulet soit tendre mais ne se détache pas de l’os. Retirez les brins d’herbe et vérifiez l’assaisonnement. Si le jus de cuisson est trop liquide, retirez le poulet, augmentez le feu et faites bouillir jusqu’à ce qu’il s’épaississe.
  • Garnissez avec les brins d’origan et quelques feuilles de basilic avant de servir.

Bon appétit !

PDLS 41 LUX min

Le kaki

Les produits de saison

Un peu de soleil sur votre table !

Le kaki est un fruit méditerranéen à la peau lisse avec une coloration qui varie du rouge à l’orange. Sa chair est très sucrée. Avec ses pigments caroténoïdes, il est riche en antioxydants, en fibres et en vitamine C. A consommer bien mûr, il se croque ou accompagne les plats salés ou sucrés.

Toujours pas client €uromatch ?

Inscrivez-vous vite : c’est gratuit et vous commencez à accumuler des €uroMatch tout de suite. À vous les avantages !

Je découvre